Lancer sa marque de cosmétique bio : par où commencer ?

Le problème quand on veut se lancer dans le monde du business, de l'entreprenariat, on se rend compte qu'il y a une tonne de choses à faire (surtout, quand tu es seul). Tu as sûrement fait comme moi, lire des TONNES blogs, regarder des vidéos sur YouTube pour qu’au final tu finisses par créer ton site. Tu sais maintenant, qu’il faut te faire connaître, créer une audience (histoire de ne pas parler à toi-même), gérer ses réseaux (pour être crédible au niveau de tes clients), faire du marketing, fabriquer des produits, publier des postes de qualité sur ton blog, répondre aux e-mails, faire du référencement, etc. 
Mais au final, comment organiser tout cela quand tu n'as que deux mains, 24h00 dans une journée et une vie de famille à côté. 
Le pire de tout, c'est que plus tu avances et plus ta liste de choses à faire s'allonge. Et tu ne sais pas forcément par où commencer. Finalement, tu ne fais qu’essayer des choses, que tu ne mets peut-être pas en application, sans vraiment savoir où aller réellement.

 
Et si je te disais qu’il y a une meilleure façon de faire. 

Avant de te parler de choses plus concrètes, je vais aller droit au but. Oublie ton téléphone, fait abstraction aux notifications des réseaux sociaux qui ne sont là uniquement pour que tu puisses passer ta journée à regarder la vie des autres ou à regarder des vidéos de chat 🙀 . 

Comprends, qu’avoir plus d’abonnés Instagram ne va pas te rendre intelligent et surtout plus riche. 

Comprends qu'avoir plus de likes sur ta dernière photo sur Instagram va sûrement te donner le sentiment d’être aimé, mais ne va pas te rendre heureux et plus important (à part, si c’est ton objectif, mais j’y reviendrais un peu plus bas). 

Pourtant, tu le sais, je ne t’apprends rien. Mais, j’en suis sûr 😇 qu'une petite partie de toi n’est pas d’accord. Alors si tu cherches à être crédible auprès de tes clients, avoir des followers n’est pas si mal en soi. Mais elles ne devraient pas être ton objectif principal. 

Mais revenons aux choses plus sérieuses. En réalité, je ne suis pas quelqu’un qui aime lire. Au point de ne pas avoir été la meilleure de la meilleure en cours français. J’avais tellement de difficultés, qu'à chaque fois que je remettais mon devoir … le prof me disait “Blandine, on écrit pas comme on parle”. Essais de comprendre.

Sincèrement, je peux te dire c'est un gros boulet, un gros handicap surtout quand tu as envie de faire beaucoup mieux, de t’améliorer pour devenir autonome. J'avais aussi la fâcheuse manie de partir du principe que “ je savais tout” sur des choses que je n'avais jamais faites. Alors je ne savais rien du tout. En réalité, mon cerveau 🧠 à fait naturellement abstraction à certaines choses qui me poussait à effectuer aucune recherche concrète. Finalement, j’ai fini par comprendre que j'avais une manque d'organisation, de confiance en moi et surtout d'objectivité.

Pourquoi, je fais tous ça ?.. Pourquoi je veux entreprendre ?

Il y a un ouvrage en particulier “la semaine de 4h”, qui m’a aidé tout particulièrement à voir plus clair, qui m’a redonné l’amour de la lecture et surtout qui m’a montré que ma façon de penser n'était pas la bonne et surtout à mieux m’organiser.

Alors, sous quelle prétention je te raconte tout ça ?

Aucune…
Je veux être extrêmement claire— ceci n’est pas un article de blog sur de développement personnel. Je me confis à toi, simplement parce que j’ai fait le rapprochement que mon corps est le seul outil que j’utilise en permanence pour réaliser tout ce que je veux. Comme apprendre, agir pour travailler efficacement sur moi-même ou pour atteindre mes objectifs. 


En règle générale, depuis notre tendre enfance, on nous a reconditionné pour être des employés, à être juste un maillon de la chaîne. En devenant adulte, les diplômes en poche, motivée pour partir à la conquête du marché du travail avec fierté, je me suis rendu compte quelques années plus tard que j'avais perdu mon côté rêveur et ma confiance en moi… 

Parfois, je pensais même que je n'étais pas capable de faire autre chose que ce qu'on m’avait appris à l'école. 

 Plus les années passaient et plus la situation empirait puisque ma vie en elle-même devenait une routine où l'on me demandait plus de réfléchir 🤔 par moi-même.. Elle consistait à me lever, me doucher 🚿 , m'habiller, courir pour ne pas rater mon train 🛤 (même si je savais que je serais à l'heure). Si tout va bien, il est à l'heure, sinon je poirote encore et encore.

J’arrive au travail. J’effectue mes tâches journalières sans trop réfléchir. Tout devient machinal, une habitude. Le soir, je suis morte de fatigue et je ne peux pas développer mon cerveau.

Et rebelote, c’est reparti pour des journées identiques….

De fil en aiguille mon environnement économique et professionnel prends le dessus sur moi. C'est-à-dire que j’avais tendance à stresser par tout ce que je devais accomplir. C’est pourquoi la plupart des gens pense qu'en travaillant pour soi-même est quelque chose d’inatteignable. Rien qu’en pensant ainsi, notre cerveau se bloque et ne cherche aucune solution qui nous permettrait d'y arriver.. Et tout naturellement, on renonce à vivre de notre passion au profit d'une carrière épanouissement parce que nous avons trop peur de prendre des risques et de déranger notre onfort actuel. 

Ce qui, me vient à te poser une question :
- Est-ce que ça t'arrive de penser à faire quelques choses sans nécessairement vouloir le FAIRE ? 
Tu vois, c'est comme vouloir manger un cookie quand tu sais que tu dois suivre un régime pour être en meilleure santé. 
Ou encore rester sur une relation amoureuse frustrante au lieu de rompre et de s'en aller. 

Je ne parle pas de décider d'accomplir une tâche et puis de la remettre à demain comme à rester à surfer sur les réseaux sociaux au lieu de répondre à des mails, de chercher des fournisseurs, de la matière première pour tes créations, dessiner de nouvelles tenues où même en créer de nouvelles recettes. Tu vois n'importe quoi qui pourrait t'aider à avancer. 

En réalité, je parle d'un problème beaucoup plus profond. C'est plutôt un sentiment qui te pousse à vouloir modifier tes habitudes, mais qui n'aboutit à rien.. 
Comme vouloir arrêter de fumer 🚭, arrêter de manger au fast-food 🍔, lancer son projet (mais tu ne fais jamais de recherche, tout reste à l'étape idée 💡), définir réellement ce que tu veux, etc…

Tu vois, c'est un sentiment qui est à la fois délicat parce qu'il n'existe pas de solution facile ou universelle. Ça te dit quelque chose ou pas ??? 


Ce problème ou ce sentiment s'appelle l'Acrasie. Ça ressemble un peu à la procrastination… Mais ce sont deux choses bien distinctes. La procrastination consiste à programmer quelques choses et de le reporter à demain par exemple. Tu vois, maintenant de quoi je parle ??

Pour toi, qu'en est-il aujourd'hui ? 
Penses-tu à modifier des habitudes ? Remets-tu tes tâches toujours à plus tard ? 

Tu sais quoi, penser a quelques chose, c'est hyper facile. Mais quand il faut agir, tout devient compliqué. Pourquoi je dis cela ? Tout simplement, parce que durant toute ta vie de futur entrepreneur à entrepreneur confirmé, tu ne cesseras d'entendre qu'il te faut des Objectifs. 

Une question toute bête : c'est quoi pour toi “avoir un objectif “? 

Certaines personnes font souvent l'erreur de partir du principe que tout peut être un objectif. La première chose qu'il me réponde est : “Je veux être heureux”… “Je veux réussir”. 

La question qui me vient à l'esprit quand j'entends ce type de réponse est :
“Comment sais-tu si, tu as atteint l'objectif que tu t'es fixé, comme être heureux?

Avoir comme objectif, la motivation, le Bonheur et la réussite est tout simplement un état d'esprit non-quantifiable et non un objectif

Je comprends que c'est la chose première que chaque être humain a besoin et donc à laquelle on pense. Mais considérer ces désirs, ces émotions comme un objectif est le meilleur moyen de se sentir frustré. 
Ce que je te conseille est d'assimiler ces désirs à des critères de décisions qui vont te permettre de savoir si les actions ou les tâches que tu as marqué sur ta TO-DO-LIST (liste de chose à faire) débouchent sur les résultats souhaités. 

Ce qu'il faut que tu retiennes, c'est qu'un objectif doit être clair et précis. Ce n'est pas par exemple :” je voudrais voyager”. 

Un objectif clair regroupe des informations précises, utiles qui donnent matière à ton cerveau à travailler. 
“Oú, Quoi, Comment, Pourquoi, Quand et Combien”
Exemple :

💛Je veux découvrir le Japon pour mes 33 ans et apprendre le Japonais pour m'aider à développer mon entreprise à l'international. 
💜Je veux escalader les Alpes dans 6 mois pour prendre une jolie photo de moi et l'accrocher dans ma chambre. 
Et tu peux détailler encore et encore. voilà.. À partir de là ton cerveau pourra être stimulé et répondre à de nombreuses questions, comme :
• Comment organiser ce voyage ? 
• Me faudra-t-il un guide ? 
• Combien ça va me coûter ? 
• Oú, vais-je dormir ? 
• Comment trouver des contacts pour améliorer mes techniques de communications ? 
Etc… 

Une fois que ton cerveau aura trouvé les réponses à toutes ces questions, ça veut dire qu'il aura pris la décision d'y aller. Il est prêt à atteindre le point B (l'objectif final). D'une certaine façon, c'est ce qu'on appelle aussi de l'entêtement. 

Ton cerveau prend donc en compte ta motivation (qu'est-ce qui t'attire réellement pour te rendre au point B), le temps (prise de décision immédiate ici et maintenant et non-demain), la réalité (est-ce vraiment quelque chose de concret et parfois palpable), la spécificité (elle prend en compte le facteur temps et spatial, pour que ton cerveau puisse se positionner et comprendre comment il peut y arriver sans trop forcer). 

Pour arriver à suivre ton cheminement, rien de plus facile que de mettre en place des petits objectifs, des petites tâches à faire que tu peux suivre de façon à régulière grâce à la création de ta TO-DO-LIST. 
Surtout, ne t'embête à marquer des objectifs que tu ne pourras pas atteindre en une journée, par exemple. Il n'y a rien de plus frustrant de ne pas réussir a faire ce qu’on a programmé dans une journée. 
Par exemple, à chaque fois que je commence ma journée, je n'ai pas à réfléchir . Il me faut juste prendre ma liste de choses à faire. Elle me permet de distinguer facilement les actions principales des actions secondaires. 

Cependant, si tu te rends compte que ces objectifs, ne sont pas les bons, tu as le droit de suivre un autre chemin. Ne culpabilise surtout pas, abandonne et passe à autre chose. Alors, s’il te plaît, prends le temps de procéder à un ciblage qui te permettra de sélectionner ce qui est important à tes yeux. 

Si tu veux arrêter de perdre ton temps à faire des tâches répétitives qu’un macaque bien élevé pourrait accomplir et maximiser le temps que tu investis sur des projets importants, la première étape, c’est de te demander “qu’est-ce que tu fais ? ”. Le POURQUOI de ton travail.?

Je vais finir avec un pitch de vente rapide pour donner la chance à plus de personne d’avoir mes deux ouvrages principaux. C’est à toi de choisir leur valeur (tu donnes ton prix).

Si tu as aimé cet article et les valeurs qu’il projette, ne passe surtout pas à côté de mes deux Guides à partir d’un euros “le guide du Bon Savonnier” et “Formuler sa crème comme un pro”. C’est l’un des textes les plus importants que j’ai rédigé pour le moment, principalement parce qu’il donne une réponse fiable dans un secteur plutôt non partageur.

Sur ce, fais-moi part de tes passages préférés dans les commentaires ci-dessous, dis-moi ce que tu en penses, quels sont tes principales galères et on continuera la conversation dans les commentaires.