Cosmétique naturel : mes cheveux se fragilisent et se cassent

Que tu aimes fabriquer tes produits de soins capillaire et d’hygiène ou que tu les achètes tout prêt, il existe de nombreuses raisons pour lesquelles tu devrais t’arrêter 5 secondes pour examiner les ingrédients et déterminer s’ils sont vraiment les meilleurs pour tes cheveux.

Pourquoi, je parle de désintoxiquer tes cheveux ?

1.jpg

Tu l’as surement remarqué, mais nous somme entouré de tellement de choix.. qu’au final on s’est vraiment pas quoi choisir. Il existe aussi de nombreuses recettes de soins capillaires et malheureusement, elles sont parfois totalement inadaptées pour nos cheveux. Et, au lieu de leur apporter des bienfaits, ils vont tout simplement leur causer des dommages.

Pourquoi, je dis cela.??

Tout simplement, parce que certains shampooings commerciaux (donc en grande quantité) ont un pH inadapté. Et en plus, les allégations marketing ne nous aident pas.  Elles sont toutes aussi trompeuses “comme “maison verte”.

Tout ceci pour te dire que même si tu utilises des produits étiquetés «naturel» ou «biologique», fait très attention car ils peuvent toujours contenir des ingrédients indésirables. (découvre le pourcentage des ingrédients en fonction des Labels cosmétiques).

Quels ingrédients ou produits devrais-tu éviter?

Il n'y a pas de bonne ou de mauvaise réponse. Cela revient vraiment à ce qui est le plus important pour toi. Mais examinons de plus près ce que éliminer pour pouvoir détoxifier tes cheveux, signifie.

Exemple:

Certains ingrédients pour fabriquer ces shampooings n'aident pas tes cheveux. Je m’explique...Comme je disais au départ, il existe certaine forme de recette ou de formule qui sont inadaptés pour nos cheveux.

Voici  2 types de savons ou formule utilisé en cosmétique naturel qui ne fonctionne pas (et pourquoi!)

Tout simplement à cause de certains des ingrédients problématiques.

On retrouve:

Le pH du savon de castille est très élevé (ou alcalin - le contraire de l'acide), autour de 9-10, ce qui est totalement inadapté aux cheveux. Lorsque les cheveux sont traités avec un produit TROP alcalin, les cellules de la cuticule restent ouvertes et peuvent être endommagées. Les cheveux au pH déséquilibré seront plus enclins à se briser.

  • Les Barres de shampooing

Les barres de shampooing sont très semblables au savon de castille liquide, mais elles ont une forme solide. La chimie qui permet d’obtenir les deux ingrédients pour fabriquer tes barres de shampooing (tensioactif SCS et SLSA) est la même que pour le savon de castille et ils ont tout deux un pH beaucoup trop élevé pour les cheveux. Les barres de savon nettoient efficacement les cheveux, c'est vrai. Mais comme ils ne ferment pas la cuticule, ou n'équilibrent pas le pH des cheveux. Ils laisseront les cheveux secs, emmêlés et plus susceptibles d'être endommagés.

On vient de voir que certaines recettes de shampooings commerciaux ont un pH totalement inapproprié pour les cheveux. Et, que même les barres shampooings DIY peuvent aussi avoir un pH inadapté!

Ce qu’il faut que tu retiennes, c’est que les produits capillaires doivent avoir un pH légèrement acide, généralement entre 4,0 et 5,5 pour que la cuticule soit fermée, ce qui protège les couches sous-jacentes des dommages et diminue l'électricité statique qui provoque des enchevêtrements. Si tu ne me crois pas, tu peux vérifier le pH de tous tes shampooings en mettant quelques gouttes sur une bandelette de pH peu coûteuses (tu le trouveras en pharmacie ou sur Aromazone).

Autres ingrédients indésirables..

1) Le laurylsulfate de sodium (SLS) et laurylsulfate d'ammonium (ALS)

Pour ta culture générale, le laurylsulfate de sodium a été introduit dans le monde entier il y a plus de 60 ans sous forme d'émulsifiant ou de détergent. Il est souvent utilisé seul ou accompagné de plusieurs agents tensioactifs dans les shampooings. Le SLS est l’un des détergents anioniques (tensioactifs sont particulièrement détergents) qui ont tendance à être plus irritants pour la peau et les yeux que les détergents amphotères et non ioniques. Tout simplement parce qu'ils ont la capacité à éliminer les lipides de la « couche cornée (elle représente la couche la plus externe de l'épiderme en contact avec l'environnement)»  en pénétrant plus profondément dans la peau dans les couches viables et provoquant des réactions immunitaires (2015,Lémery et al) 

Par exemple, plusieurs études ont été menée sur l'irritation cutanée des surfactants (composé capable de baisser la tension de surface entre deux surfaces ou deux liquides), et les résultats  ont montré que l'irritation dépend de la structure du sulfate.

schemas-cheveux.jpg

Pourquoi les retrouve t-on aussi souvent ?

Devine quoi ?

Les SLS est l'un des surfactants les moins chers et les plus puissants utilisés dans les soins de la peau qui  ont tendance à être plus irritants pour la peau et les yeux que les détergents amphotères et non ioniques.

C'est aussi l'un des plus irritants. La structure et les propriétés chimiques du SLA sont très similaires. Ces deux surfactants sont également connus pour provoquer des réactions cutanées telles qu'une dermatite de contact irritante ou peuvent provoquer une inflammation. Mais avec toutes ces polémiques, tu penses bien que les fabricants ne se sont pas se laisser faire.

Qu'ont-ils fait?

Il ont alors essayé de rendre le SLS et le SLA moins irritantes. Et pour cela les chimistes ont créé le SLeS (le laureth sulfate de sodium) et le ALeS (le laureth sulfate d'ammonium). Ils sont produits par un processus d'éthoxylation.

En fait, il s'agit de tensioactifs moins irritants pour la peau, mais qui sont malheureusement potentiellement contaminés par le 1,4-dioxane. C'est un sous produit de la réaction chimique qui est cancérigène provoquant ainsi des dermite cutané.

2) Polyéthylène glycols (PEG)

Ils sont indiqué sur les étiquettes, sous le nom de stéarate de PEG-100 ou le polysorbate (le polysorbate 20) ou d’huile de ricin hydrogénée PEG-40).

Les polyéthylèneglycols sont des ingrédients à base de pétrole et sont souvent utilisés dans les produits capillaires comme agents de solubilisation, détergents et agents de régénération. Ils sont utilisés pour leur effet stimulant sur la pénétration. Ce qui est important à retenir est que les PEG :

  • facilitent la pénétration de certains ingrédients indésirables dans les produits capillaires.

  • ont le potentiel de perturber l'équilibre d'hydratation naturel de la peau et des cheveux en modifiant la tension superficielle de la peau ou des cheveux.

  • sont souvent contaminés par des impuretés toxiques comme l'oxyde d'éthylène et le 1,4-dioxane.

Des études ont montré qu'une exposition à des concentrations élevées de 1,4-dioxane peut causer une irritation des yeux, de la peau et des voies respiratoires, des effets sur le système nerveux et une toxicité hépatique et rénale (Stickney et Carlson-Lynch).

Bien que les informations sur la toxicité du PEG sont souvent limitées et contradictoires, essai de les éviter aux maximum pour garantir ta sécurité. Mais garde à l'esprit que les PEG sont également cachés sous des noms moins évidents comme des polysorbates. Il s’agit d’un groupe de tensioactifs non ioniques qui aident à maintenir l’eau et l’huile ensemble dans les conditionneurs et qui aident également à dissoudre les autres ingrédients dans l’eau. Leur nom contient le mot «polysorbate» plus un chiffre qui indique combien de molécules de PEG il contient, par exemple le polysorbate 20, le polysorbate 60, le polysorbate 80, etc. En cosmétique naturel, les PEG en tant que solubilisant sont remplacés par des ingrédients polyglycéryliques.


3) L’huile minérale

Tu peux les retrouver sous le nom de paraffinum liquidum (ex : le dexeryl que les mèdecins aiment bien prescrire comme remède magique), cera microcristallina, petrolatum, d’huile minérale ou de paraffine. L'huile minérale est un sous-produit du raffinage du pétrole brut pour fabriquer de l'essence et d'autres produits pétroliers. Elles sont souvent utilisé car ils sont bien sûr bon marché mais elles ont une longue durée de vie et possède également un pouvoir émollient efficace. En raison de ces avantages pour l'industrie cosmétique, ils sont couramment utilisés dans les produits capillaires, en particulier dans les revitalisants et les masques capillaires.

Contrairement aux huiles végétales naturelles comme l'huile de noix de coco, les huiles minérales ne pénètrent pas dans les cheveux, elles restent juste sur le dessus. Mais le vrai problème avec l'huile minérale est bien plus compliqué que l’on pense. En réalité les huiles minérales sont un mélange d'hydrocarbures complexes composés d'hydrocarbures saturés d'huile minérale (MOSH) et d'hydrocarbures aromatiques d'huiles minérales (MOAH).

Il a été prouvé que si le MOSH est absorbé par le corps puis stocké dans divers organes il peut endommager le foie et les ganglions lymphatiques. Le MOAH, quant à lui est potentiellement cancérigène et est donc interdit dans les substances alimentaires par l'Autorité européenne de sécurité des aliments.

Les huiles minérales de qualité cosmétique sont supposées être hautement purifiées et ne doivent contenir aucune trace de MOAH. Elles ne contiennent donc que de la MOSH. Malheureusement, certains  tests ont montré que ce n’est pas toujours le cas.

Heureusement, il existe toujours de meilleures alternatives 😁 et beaucoup plus écologique - les huiles végétales sont d'excellents émollients, elles contiennent des acides gras, des vitamines et des antioxydants bénéfiques, et sont également parfaitement sécuritaires pour les lèvres!

4) Parfum synthétique

Tu peux les retrouver sur les étiquettes sous le nom de “parfum”. Perso, il y a longtemps j’adorais 😍 entrer chez Sephora, Yves rocher ou même Marionnaud pour découvrir les nouvelles senteurs. Malheureusement, en regardant la composition, on constate que les compositions sont brèves. Ça veut dire que le mot Parfum constitue un mélange complexe de nombreux produits chimiques, qui ne sont pas divulgués.

Cela a suscité certaines polémique, car des effets secondaires de ces substances ont été rapportés: sensibilité de la peau, démangeaisons du cuir chevelu, dermatite, crises d'asthme, migraine, etc. (2003 de Bickers et al). Pour profiter d'une belle odeur pendant ta routine de soin, penses à choisir des produits légèrement parfumés aux huiles essentielles naturelles et douces.

Par contre pour les produits finis, il est peut être difficile de dire si un produit contient un parfum synthétique ou des huiles essentielles naturelles, car les deux peuvent être classées comme parfum sur une étiquette. Les entreprises ne sont pas tenues de déclarer quelles huiles essentielles elles utilisent si elles ne le souhaitent pas. Cependant, elles mettent généralement un astérisque au mot parfum et écrivent quelque chose comme «à partir d’huiles essentielles naturelles» dans de la liste INCI.

Il faut noter aussi que de nombreux parfums, naturels ou synthétiques peuvent aussi contenir des allergènes déclaré obligatoirement à la fin d'une liste INCI. Tu retrouveras par exemple le linalol, le limonène, le citronellol, le benzoate de benzyle, l'alcool benzylique, etc.

S'ils proviennent d'huiles essentielles, ils ont presque toujours un astérisque à côté d'eux et une note certains effets secondaires de ces substances liés à la sensibilité de la peau, aux démangeaisons du cuir chevelu, à la dermatite, à la toux, aux crises d'asthme, à la migraine,etc.

5) Les libérateurs de formaldéhyde

Connu sous le nom d’imidazolidinylurée, DMDM, hydantoïne, diazolidinylurée, méthénamine, quarternium-15.

Les conservateurs libérant du formaldéhyde (PRF) sont utilisés dans de nombreux produits pour prévenir la contamination microbienne. Ils ont la capacité de libérer des formaldéhydes qui sont en réalité des allergènes potentiels et toxiques pour l'homme. Il a été prouvé que les formaldéhydes dans les cosmétiques provoquent des réactions cutanées allergiques et des éruptions cutanées chez certaines personnes (2004, Prat et al).

Il existe de meilleures d'alternatives plus sûres pour te garder en bonne santé mais aussi pour préserver tes cosmétiques de la contamination bactérienne.

Tu les retrouves généralement dans les produits certifiés biologiques, où les PRF sont interdits. Sinon, en cosmétique maison, tu peux utiliser l’extrait de pépins de pamplemousse.

6) Les Silicones

Connu sous le nom de  Diméthicone, Methicone, Trimethicone, Cyclométhicone, Amodiméthicone, Triméthylsilylamodiméthicone, Cyclopentasiloxane, Dimethiconol.

Les silicones ont créé à leur tour beaucoup de polémique.

Petit Rappel

Les silicones sont des polymères synthétiques constitués d'atomes de silicium et d'oxygène. Ils procurent à la peau une sensation sèche, unique et poudrée avec un glissement incroyable. C'est pourquoi ils sont les ingrédients principaux de nos maquillages. Ils peuvent également agir comme occlusifs dans les crèmes hydratantes et les beurres corporels (où ils atténuent la sensation de graisse sur la peau).

Les silicones sont tout aussi populaires dans les produits de soins capillaires car elles sont connu pour leur effets conditionnant et démêlant tout en apportant de la brillance.

Donc c’est l’une des raisons elles sont devenus des matières  premières si indispensables pour la fabrication d’huiles capillaires.

Ils ne rendent pas les cheveux plus sains et plus agréables, mais ils ont un effet occultant. C’est à dire qu’il empêche les autres éléments nutritifs de pénétrer ton cuir chevelu.

À ce moment, un shampooing clarifiant est indispensable pour que tu puisses éliminer toute trace de silicone. L’une des raisons majeures pour laquelle tu dois  éviter les silicones est le fait qu’ils ne sont pas biodégradables. Ils posent un problème pour l’environnement en raison de la bioaccumulation.

Il en existe plusieurs sortes, mais tu peux les reconnaître par leurs noms qui se terminent par «-cone» ou «-siloxane»: diméthicone, méthicone, triméthicone, cyclométhicone, amodiméthicone, triméthylsilylamodiméthicone, cyclopentasiloxane, diméthiconol.

7) Parabens : méthylparaben, éthylparaben, propylparaben, butylparaben, heptylparaben, isobutylparaben, isopropylparaben et benzylparaben.

Les parabènes sont une famille d'esters synthétiques de l'acide p-hydroxybenzoïque qui partagent des structures moléculaires similaires et sont largement utilisés comme conservateurs. Ils se retrouvent dans un large éventail de produits, des lotions aux lavages corporels et aux shampooings.

Les composés de parabènes, les plus communs étant le méthylparaben, le propylparaben et le butylparaben, se sont avérés avoir un effet sur les taux d'oestrogène, ce qui pourrait avoir un impact sur la santé reproductive des femmes (2016, Gao et al).

Il y a beaucoup de conservateurs beaucoup plus sûrs là-bas. Tu les trouves généralement dans des produits naturels ou biologiques.

Blandine ULCECommentaire