Conservateur naturel : 15 points pour choisir son conservateur

 
 
Formation cosmétique naturelle, productivité, réglementation, gérer son temps, entrepreneur, mumpreneur, cosmétique maison,  créer sa marque de cosmétique naturelle Formation cosmétique naturelle et je crée ma marque de cosmétique
créer sa marque de cosmétique bio

Tu as de magnifique choses à partager avec le monde et mon travail consiste à t’aider à les faire sortir.

Un lecteur m’a demandé si je pouvais le conseiller sur le choix des conservateurs naturels. Je pensais que c'était une très bonne question alors j'ai commencé à m’intéresser aux critères sur lesquels il se basait pour sélectionner selon lui les meilleurs conservateurs et antioxydants naturels pour réaliser ses produits maison.

Après une enquête plus approfondie, j'ai découvert un problème beaucoup plus important qui devait être résolu.

En fait, j'ai rencontré le même problème chez d’autres petites entreprises.

Ce qu’il faut comprendre dès le départ avant de choisir ton conservateur, c’est de comprendre son rôle majeur.

C’est-à-dire que les produits cosmétiques naturels doivent être préservés, conservés afin d'éviter une augmentation microbienne et donc une détérioration du produit, ce qui le rendrait dangereux pour les consommateurs.

Les conservateurs jouent un rôle très important dans les produits contenant de l'eau : ils tuent les microorganismes et les bactéries en suspension dans l'eau et empêchent la croissance des bactéries, des moisissures et des levures. Si un produit contient de l'eau (y compris des hydrolats, de l'eau florale et du jus d'aloe vera, qui contiennent tous de l'eau), un conservateur est essentiel pour aider à prévenir la croissance de microbes.

En deux, les produits anhydres (sans eau) ne nécessitent généralement pas de conservateur, car ils ne sont pas sujets à la contamination microbienne.

Cela inclut des produits comme les baumes à lèvres et les beurres corporels fouettés anhydres. 

La seule exception à cette règle est un produit anhydre susceptible d'entrer en contact avec de l'eau (par exemple, un gommage corporel ou un baume nettoyant appliqué avec des doigts mouillés). Avec ces types de produits, tu dois soit faire très attention à ne pas introduire d’eau dans le produit lors de son utilisation, soit tu dois inclure un agent de conservation.

En trois, tu dois utiliser un conservateur à large spectre, ce qui signifie qu'il doit être efficace contre les bactéries, les moisissures et les levures.

En quatre, qu’il est important de suivre les instructions du fabricant concernant la quantité de conservateurs à utiliser. Trop ou trop peu pourrait être potentiellement dangereux.

Et en cinq, ⚠️la vitamine E, l'extrait de romarin et l'extrait de pépins de pamplemousse ne sont pas des conservateurs.

Alors, si tu envisages de vendre des produits, n’ignore surtout pas la puissance et l’importance de ton conservateur.

Écoute ce podcast pour découvrir les 15 points qui te permettront de choisir un conservateur naturel pour tes recettes de produits cosmétiques naturel et bio.

 
 
 
formation cosmetique naturel formation cosmetique naturelle par correspondance formation cosmetique naturelle par correspondance formation cosmetique gratuite audio je fabrique mes cosmétiques formation cosmétique bio formation cosmétique naturelle , formation audio, podcast, créer sa marque de cosmétique

Avec autant de choix, j'aimerais avoir de tes nouvelles.  Mais avant tout, je te propose de commencer par notre formation audio.

PODCAST : FORMATION AUDIO GRATUITE

Apprenez 5 stratégies simples qui te donneront le courage et la confiance de faire quoi que ce soit.